✓ Télécharger Ø Les addictions ePUB Auteur Didier Acier í Mystère

tbooks.tk

Extrait de l introduction Cet ouvrage vise pr senter les addictions avec substances dans une perspective scientifique incluant la fois les volets biologiques, psychologiques, sociaux et culturels Il se base sur les connaissances des chercheurs et des praticiens en alcoologie et addictologie, principalement dans le monde francophone, mais inclut plusieurs l ments de la litt rature internationale La position prise dans cet ouvrage est r solument celle d un mod le multidimensionnel, qui consid re l addiction comme la subtile interaction entre des facteurs d origine biopsychosociale et culturelle L usage des substances psychoactives SPA est tr s ancien et s inscrivait originellement dans une dimension de soins En Asie, les feuilles de cannabis ont t utilis es des fins th rapeutiques pendant des mill naires Dans les Am riques, les chamanes utilisent un grand nombre de plantes dans des f tes rituelles ou des c r monies sacr es, afin de modifier l tat de conscience et de renforcer les relations entre les personnes En Europe, aux XVIe et XVIIe si cles, on se servait du tabac pour gu rir les plaies, et au XIXe si cle, des chirurgiens employaient la coca ne pour soigner et gu rir Autrefois, le mot drogue d signait un m dicament , une pr paration des apothicaires pharmaciens d autrefois , destin e soulager un malade Actuellement, le terme drogue est plut t associ aux substances ill gales Dans cet ouvrage, on lui pr f re le terme de substances psychoactives, qui englobe l ensemble des drogues, qu elles soient illicites ou non Cette terminologie vite toute r f rence un jugement personnel ou social Le terme psychotrope est aussi utilis comme synonyme de substances psychoactives Le cannabis, la coca ne, l ecstasy et plusieurs autres sont des SPA illicites le Code p nal en interdit et en r prime la production, la d tention et la vente, conform ment aux conventions internationales Leur usage est galement interdit et sanctionn A contrario, les m dicaments psychotropes anxiolytiques, hypnotiques, antid presseurs sont prescrits par un m decin pour traiter des tats d anxi t , de troubles du sommeil ou de d pression Il s agit aussi de SPA dont la production et l usage sont strictement contr l s Cependant, il arrive qu ils soient d tourn s de cet usage th rapeutique, et cette autom dication non prescrite n est pas rare L alcool et le tabac sont des produits dont la vente est contr l e, et leur consommation dans les lieux publics est r glement e L alcool, le tabac, le cannabis ou la coca ne agissent sur le cerveau, c est dire modifient l activit mentale, comme les perceptions et les pens es, et provoquent des effets somatiques, qui sont variables selon les propri t s de chaque substance Toutes les SPA agissent sur le syst me nerveux central et entra nent une alt ration du fonctionnement intellectuel, comportemental et motionnel de l individu Ces effets vont varier en fonction de la quantit de substances absorb es, mais aussi en fonction du contexte et de la personnalit du consommateur Les substances psychoactives sont consomm es principalement pour leurs effets au d part de toute consommation, il y a la recherche d un effet agr able, plaisant ou social, et pour les m dicaments psychotropes, la recherche d un effet th rapeutique Habituellement, les SPA sont class es en fonction de leurs actions sur le syst me nerveux central les d presseurs, les stimulants et les perturbateurs Les d presseurs du syst me nerveux central alcool, anxiolytiques, analg siques, opiac s ralentissent les fonctions psychiques d un individu en diminuant le niveau d veil et d activit g n rale du cortex c r bral Ils ralentissent la personne et g n rent un effet de d tente, de relaxation et ou de somnolence l inverse, les stimulants du syst me nerveux central stimulent les fonctions psychiques coca ne, amph tamines, Ritaline, boissons nergisantes , et augmentent l tat d veil et l activit g n rale du cortex c r bral Ils acc l rent les processus mentaux, ce qui se caract rise par une augmentation de la vigilance, une stimulation de l humeur et de la motricit Le consommateur se sent plus nergique et de bonne humeur Les perturbateurs du syst me nerveux central provoquent des alt rations du fonctionnement c r bral, de la perception, des processus cognitifs et de l humeur cannabis, ecstasy, PCP, LSD Ils perturbent le fonctionnement psychique en modifiant le rapport au r el, au temps et tous les niveaux de perception Les perturbateurs agissent des degr s tr s diff rents selon les diff rents produits Finalement, certaines SPA agissent sur deux types de neurotransmetteurs et sont plus difficiles classer Il s agit surtout de SPA de synth se chimique, r sultant de m lange, de hasard ou d exp rimentation partir des effets recherch s Par exemple, l ecstasy agit la fois comme un stimulant et un perturbateur Ce texte fait r f rence une dition puis e ou non disponible de ce titre.Comment reconna tre une personne alcoolique Comment devient on accro la coca ne Pourquoi certaines personnes deviennent d pendantes alors que d autres sont immunis es Cet ouvrage apporte une vision int grative et multidimensionnelle de la consommation de substances psychoactives alcool, cannabis, coca ne, drogues de synth se et du ph nom ne de l addiction Con u pour les tudiants, chercheurs et praticiens en sciences humaines et sociales qui s int ressent la probl matique et la prise en charge des addictions, l ouvrage a t enti rement mis jour pour cette deuxi me dition Il tient ainsi compte de l apparition de nouvelles substances psychoactives NSP et des changements induits par le DSM 5 L essentiel sur les addictions Mildeca droguesgouv Place auprs du Premier ministre, la Mission interministrielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives MILDECA anime et coordonne l action du gouvernement en matire de lutte contre les drogues et les conduites addictives Elle labore ce titre le plan gouvernemental et veille sa mise en uvre Addictions Toute l actualit sur Le Monde Addictions Dcouvrez gratuitement tous les articles, les vidos et les infographies de la rubrique Addictions sur Le Monde Grand public Mildeca Place auprs du Premier ministre, la Mission interministrielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives MILDECA anime et coordonne l action du gouvernement en matire de lutte contre les drogues et les conduites addictives Elle labore ce titre le plan gouvernemental et veille sa mise en uvre Drogues dependance Le portail de la sant Les ectasy ou MDMA sont des drogues trs prises dans les milieux festifs car leurs effets, trs stimulants, permettent aux usagers d en profiter durant Addictions Prvenir les risques Risques INRS La rduction du risque li aux addictions passe par l laboration d une dmarche de prvention collective associe la prise en charge des cas individuels Les actions de prvention concernent l ensemble des travailleurs de l entreprise et pas Addictions La Fdration Rgionale d Addictologie de la Runion est une association de loi cre en Elle rassemble les acteurs de l addictologie l le de la Runion Le but de ce site est de proposer une information libre, indpendante et objective sur les addictions dans notre dpartement Institut Fdratif des Addictions Comportementales Une unit pour dvelopper la recherche et la formation sur les addictions comportementales Drogue et dpendance tout savoir sur les drogues et la Drogues et dpendance Comment prvenir la dpendance Cannabis, ecstasy, hrone Informer sur les drogues pour mieux prvenir leur usage Dcouvrez les effets, les risques et les dangers des drogues Addictions Ce qu il faut retenir Risques INRS Les consommations occasionnelles ou rptes de substances psychoactives alcool, drogues, mdicaments peuvent mettre en danger la sant et la scurit des salaris et tre l origine d accidents du travail Les risques lis aux addictions doivent Addictions Vendredi le point sur les addictions aux Dcouvrir Addictions Vendredi le point sur les addictions aux jeux d argent et de hasard Publi le avril Direction de l information

Error opening file cache/tbooks.tk/tbooks.tk-11/2807306292.db