✓ L'allaitement maternel : une dynamique à bien comprendre ✓ PDF par ñ Dominique Blin Science Fiction

tbooks.tk

Allaiter un bb Bernard Brusset Dans la mesure o notre culture technique et scientifique accrot nos possibilits de choix, elle nous affranchit des contraintes biologiques qui faisaient loi autrefois, et laisse ouvertes des questions auxquelles il n y a pas de rponse dans la nature L invocation des lois naturelles ne permet plus de cacher qu il s agit de morale et non de simple respect des normes biologiques Il est clair maintenant que le dbat interminable entre partisans de l allaitement au sein ou au biberon ne saurait tre tranch par simple rfrence la nature ou aux normes biologiques Ce dbat est en effet essentiellement de l ordre des valeurs ou, plus prcisment, il est tributaire de la hirarchie des valeurs que l on se donne Il ne s agit pas de normalit mais de normativit La diffrence des normes, qui sont sur ce plan directement en jeu, a de trs fortes rsonances car elle est une modalit exemplaire de l opposition axiologique, capitale dans notre culture et dans notre poque, du naturel et de l artificiel Il ne s agit pas seulement d une expression de l idologie sociale mais de la manifestation d une philosophie dans une dimension forte de la culture On sait depuis Lvi Strauss que le passage de la nourriture crue, commune tous les tres vivants, la nourriture cuite ou grille est un des seuils que l homme, s affranchissant de la nature, franchit pour parvenir la culture Il s agit d une des dimensions fondamentales par lesquelles l homme pense sa culture, tant dans les mythologies des socits dites archaques que dans les mythologies qui opposent le bon lait naturel de la mre au lait maternis par des artifices techniques qui dnaturent le lait de vache pour en faire un produit synthtique La suspicion l gard de l volution techniciste de la culture occidentale trouve l, si l on peut dire, un aliment de premier choix Le manichisme usuel oppose l allaitement naturel, normal, sain, juste et bon, qui est dans le droit et le devoir de toute mre, l allaitement artificiel, toujours suspect d tre dangereux, preuve d gosme, de refus de donner, de se donner et d accomplir la nature, de manque d amour pour son enfant, de prfrence narcissique pour l esthtique et la valeur purement rotique des seins Laurence Pernoud 1955 crivait L aliment idal est en vous, vous offenseriez gravement la nature en le ddaignant Elle risquerait de se venger Un pionnier de la promotion de l allaitement au sein comme Adolphe Pinard recourait un aphorisme aussi dogmatique que celui ci Le lait de la mre appartient l enfant C tait il y a plus de cent ans, mais L Pernoud le cite Cependant, les mmes considrent comme une perversion la prolongation de l allaitement au del d un dlai raisonnable Le sevrage peut galement tre considr comme une question de morale, d ducation d apptits qui seraient bestiaux s ils n taient justifis par la ncessit l absence de dents du bb Qu il y ait des besoins de succion diffrents du besoin nutritionnel est un fait tabli depuis fort longtemps, mais il est loin d tre gnralement peru Un plaisir qui n est pas strictement li la fonction d autoconservation a d emble valeur rotique Il est ni ou admis dans des formes troitement codifies La rticence donner la sucette l enfant n est pas seulement lie des donnes objectives sur les risques qui ne sont pas sans rapport avec ceux qu on attribuait la masturbation au XIXe sicle ne plus pouvoir s en passer, voluer vers l idiotie, dtriorer son corps, en l occurrence dformer sa bouche, sa dentition, devoir porter un appareil orthodontique par la suite, etc La morale dite naturelle, qui fonde la morale catholique traditionnelle, distingue de manire identique le plaisir sexuel lgitime parce qu ordonn une fin, au moins virtuelle, de procration et le plaisir sexuel coupable ds lors qu il est recherch pour lui mme On a pu observer qu en Afrique, malgr la diversit des usages et des traditions, il est habituel que le sevrage soit tardif et brutal d aprs la loi coranique, l allaitement doit durer deux ans Toutes sortes de mthodes ont t utilises pour faciliter le sevrage considr comme une tape particulirement difficile barbouiller les seins d un jus de fruit rouge, la couleur du sang tant suppose effrayer l enfant, les saupoudrer de poivre, les peindre en noir et expliquer l enfant qu une sorcire les a dvors.Allaiter acte naturel, instinctuel ou culturel Un dsir, un besoin ou un devoir Ce dbat passionnel et intemporel ne peut se rsoudre en invoquant le seul argument biologique Allaiter au sein ou au biberon implique des diffrences dans la gestuelle, la posture et les interactions biologiques, thologiques, fantasmatiques, et le lien d attachement Qu en est il des modes, des techniques et des cultures d allaitement en France et dans le monde, mais aussi de l Antiquit nos jours Le lait maternel peut il ne pas tre bon et venir entraver l allaitement au sein comme pourraient le faire certaines pathologies somatiques ou psychiatriques Le sein rotique peut il laisser la place l organe de lactation Comment et quand le sevrage peut il s envisager Alors finalement, allaiter au sein ou au biberon Pour soutenir leur choix, mres et professionnels trouveront dans cet ouvrage l apport anthropologique, biologique, ethnologique, thologique, historique, philosophique, psychodynamique, sociologique et statistique des meilleurs spcialistes Dominique Blin, psychanalyste membre de l Association psychanalytique de France APF , psychothrapeute au centre de Guidance infantile de L institut de Puriculture et de Prinatalogie IPP de Paris Edith Thoueille, puricultrice responsable du centre de PMI de l IPP, directrice de l Unit pour l Accompagnement de la maternit des mres handicapes visuelles UPAMHV , habilite la passation de l Echelle de Brazelton Michel Soul, professeur de pdopsychiatrie, fondateur du centre de guidance infantile de l IPP, auteur du Trait de pdopsychiatrie avec Ren Diatkine et Serge Lebovici We would like to show you a description here but the site won t allow us L allaitement maternel Magicmaman L allaitement suscite tellement d interrogations de la part des futures et jeunes mamans et papas Comment savoir si mon bb a assez mang Allaitement Wikipdia L allaitement maternel, fait biologique et naturel, a connu au cours de l histoire le recours aux nourrices dans les cas de dcs postpartum de la mre, comme ce fut frquent durant des sicles, ou dans les cas o la mre n avait pas suffisamment de lait pour nourrir l enfant For every child, breastfeeding UNICEF Breastfeeding A smart investment Breastfeeding is a vital part of providing every child with the healthiest start to life It is a baby s first vaccine and the best source of nutrition Information Pour l Allaitement IPA association pour Information Pour l Allaitement IPA a pour objectif la promotion de l allaitement maternel par l information et la formation des professionnels de sant L allaitement maternel Guide pratique l usage L allaitement maternel Guide pratique l usage des professionnels de la sant Introduction L allaitement, un passeport pour la sant Ten Steps to Successful Breastfeeding UNICEF Ten Steps to Successful Breastfeeding Every facility providing maternity services and care for newborn infants should Have a written breastfeeding policy that is routinely communicated to all health care staff Stillfrderung Schweiz Actualits Nous sommes prts pour la Semaine mondiale de l allaitement maternel Ds maintenant, le matriel pour les activits de la semaine mondiale de l allaitement maternel peut tre command OMS Allaitement L allaitement est le moyen idal d apporter aux nourrissons tous les nutriments dont ils ont besoin pour grandir et se dvelopper en bonne sant L allaitement exclusif au sein est recommand jusqu l ge de six mois La Leche League France Allaitement et maternage La Leche League France a pour but d aider, par un soutien de mre mre, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l art, le savoir faire de l allaitement

Error opening file cache/tbooks.tk/tbooks.tk-11/2749207770.db